acceo capa telacceo capa

A- A A+
Imprimer

Les projets de la CAPA sur la commune

otkrivay.net

 

LES PROJETS DE LA CAPA SUR LA COMMUNE DE VILLANOVA

 

EAU POTABLE

Dés la création de la CAPA en 2002, et le transfert de la compétence eau à celle-ci, il était prévu l’installation d’un réservoir d’eau potable de 300 m3 au Poggio qui devait être alimenté par l’eau d’Ajaccio a partir du col du pruno. Ce réservoir était destiné à alimenter par gravitation l’ensemble de la commune. Ce programme a été au fil des années abandonné au prétexte que les capacités de stockage de la commune étaient suffisantes. Cependant cette décision avait été prise à tort, les capacités de stockage ayant été mal calculées puisqu’elle ne prenait pas en compte les modifications successives des divers réservoirs ayant entraîné des pertes significatives de leurs capacités de stockage.

Dés 2013, en collaboration avec les services techniques de la CAPA, le maire Antoine Vinciléoni a repris ce dossier. Le 21 octobre 2013 lors d’une entrevue avec le président de la CAPA, ce dossier a été relancé à la demande du Maire de Villanova. Un crédit d’étude de 100.000 € est désormais prévu au budget de la CAPA pour la construction de ce réservoir.

A la suite des élections municipales de mars 2014, et l’installation du nouveau conseil communautaire Antoine Vinciléoni a été élu 7em vice président de la CAPA, et a reçu du président de la CAPA la délégation de l’eau potable. Il suivra donc directement ce dossier.

Concernant la protection réglementaire des captages et la piste d'accès, une enquête publique a eu lieu courant 2013. Le commissaire enquêteur a rendu son rapport le .......suivi de l'arrêté préfectoral en date du ........

 

ASSAINISSEMENT

En 2002 à la création de la CAPA, la compétence assainissement lui a été transférée. Bien conscient du coût important des investissements, il s’agissait pour le conseil municipal d’une des raisons pour laquelle il a été décidé d’adhérer à l’intercommunalité.

Du fait du nombre important de hameaux, l’assainissement collectif sur la commune impose la création de plusieurs stations d’assainissement. Le programme prévoit un réseau regroupant Villanova village, San Fidèli et le Poggio avec la construction d’une station de type roseaux sous le cimetière communal. Une deuxième station est prévue par la suite à Scaglioli, et une troisième au golfe de Lava sur laquelle sera connecté le réseau des Costi.

Après de nombreux obstacles liés au phénomène d’indivision, la commune s’est portée acquéreur en 2012 d’un terrain situé sous le cimetière communal. Ce terrain est mis à disposition de la CAPA pour y installer la première station d’épuration. Le marché de maîtrise d’œuvre a été attribué en 2013, et les études sont en cours.

Depuis mars 2014, deux réunions se sont tenues en Mairie avec les services techniques de la CAPA et le cabinet d’études en charge du dossier.

Très prochainement une réunion publique sera organisée pour informer la population sur le dossier.

Suivant le planning élaboré par les services techniques de la Capa, la passation des marchés de travaux est programmée au second semestre 2014, pour un début d’exécution avant la fin de l’année, et pour un coût estimé à 2 M€.

 

ORDURES MENAGERES

 

Il s’agit là encore d’une compétence transférée à la CAPA.

Concernant les points de collecte. Fin juin il a été distribué aux Costi un questionnaire portant sur l’expérience de l’abri conteneur fermé, installé stretta di Lava. La réponse des riverains à ce questionnaire fait apparaître que cette expérience s’est révèlée très positive. Elle sera donc généralisée à l’ensemble de la commune.

Dans les négociations de programmation 2015 en cours avec la CAPA, les installations aux Costi seront poursuives et une installation de ce type sera demandée pour Scaglioli. Il s’agit là du point noir le plus important de la commune. Son traitement fait aujourd’hui l’objet d’une réflexion quant à son emplacement aujourd’hui inadapté.

SENTIERS DE RANDONNEES

La CAPA avec le Conseil Général fait le recensement des différents sentiers à entretenir ou à ouvrir. Il est aujourd’hui acté que les sentiers déjà ouverts seront régulièrement entretenus par le conseil général pour ceux de Capo di Feno et Bomba, et par la CAPA pour A stretta di I Mori.

Une étude de réouverture du sentier de Lisa est en cours et les travaux devraient être entrepris en 2015.

L’objectif est d’opérer un maillage de ces sentiers avec ceux des communes limitrophes (Ajaccio, Alata, Appietto). La création d’une épreuve sportive pédestre intercommunale est envisagée dans les trois à quatre ans à venir.

Par ailleurs, une nouvelle table d’orientation panoramique sera prochainement installée par le Conseil Général sur le sentier du Marcuggio au lieu dit «  i cullizzoli ».